Accès rapide

Travaux de rénovation énergétique : les aides en 2022

 

Voici les aides auxquelles vous pourriez prétendre en 2022

pour financer les travaux de rénovation énergétique de

votre logement :

 

  • MaPrimeRénov : cette aide est versée par l’Etat sous forme de prime à la fin des travaux, ce qui représente une amélioration par rapport à l’ancien système de crédit d'impôt qui a existé jusqu’en 2020 (CITE) ;

 

  • MaPrimeRénov Sérénité : destinée aux revenus modestes et très modestes, cette aide a pour objectif d’encourager les rénovations globales des logements ;

 

  • Primes Energie CEE : les primes CEE sont les aides financées par le privé, c’est-à-dire les entreprises commercialisant des énergies émettrices de gaz à effet de serre (principe du pollueur-payeur) ;

 

  • Eco-PTZ : ce prêt à taux zéro est accordé pour des travaux de rénovation thermique. Le 1er janvier 2022, son plafond a été relevé à 50 000 € ;

 

  • Prêt Avance Rénovation : la somme empruntée pourra être remboursée lors de la vente du bien ou à sa succession, les intérêts pouvant quant à eux être remboursés in fine ou en amont, progressivement.

 

Elles portent essentiellement sur ces travaux :

 

  • Isolation : sol, combles, murs et fenêtres ;
  • Système de chauffage : pompe à chaleur, chaudière gaz haute performance, chaudière à granulés et poêle à bois ;
  • Chauffe-eau thermodynamique.

Pour toucher ces aides, les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Vous pouvez trouver plus d'informations sur le site de l’ADEME, de France Renov ou d'Hello Watt.

 

Une aide à l’énergie : Chaque année, les 5,8 millions de foyers ayant des revenus en dessous du seuil d’éligibilité perçoivent une aide à l’énergie. La somme varie entre 48 € et 277 € selon les revenus et la composition du foyer. L’aide est envoyée sous forme de chèque, au domicile fiscal des bénéficiaires. 

Cette aide peut être utilisée pour payer les factures d’électricité, gaz, fioul, propane ou autres combustibles pour le chauffage, ainsi que les travaux d’économie d’énergie et les redevances de chauffage collectif dans les logements conventionnés. Cependant, l’aide n’influence pas le tarif payé par le contribuable. Il revient à chacun de choisir le meilleur fournisseur proposant l’énergie la moins chère grâce à une remise ou un prix bloqué. Par ailleurs, pour réduire les factures d’énergie, il est conseillé de surveiller sa consommation et d’appliquer les gestes d’économie d’énergie. Les meilleurs fournisseurs d’électricité disposent d’un espace client permettant d’avoir le détail des consommations ainsi qu’un service client par téléphone pour toute question.